évangile du 20 novembre et méditation du père gabriel

Evangile de Jésus Christ selon Saint Luc (19, 45-48)

En ce temps-là, entré dans le Temple, Jésus se mit à en expulser les vendeurs. Il leur déclarait : « Il est écrit : Ma maison sera une maison de prière. Or vous, vous en avez fait une caverne de bandits. » Et il était chaque jour dans le Temple pour enseigner. Les grands prêtres et les scribes, ainsi que les notables, cherchaient à le faire mourir, mais ils ne trouvaient pas ce qu’ils pourraient faire ; en effet, le peuple tout entier, suspendu à ses lèvres, l’écoutait.

2 réflexions sur « évangile du 20 novembre et méditation du père gabriel »

  1. Notre corps, n/vie est façonnés par ce qui n/entoure. Une parole, une image, une famille ; c’est la clé, le repère p/l’enfant car tout s’y transmet. C’est l’église chez soi et qui se retrouve dans toute Église (monument) où nous nous ressourçons.Oui nous sommes tous porteurs de la FOI, elle nous habite et se transmet par nos dons et actes les uns pour les autres. Merci Père Gabriel.Brigitte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *