Archives de catégorie : Thèmes des dimanches et homélies du Père Stanislas

Homélie du 12 novembre 2017

Illustration évangile 30 juillet« Le Royaume des cieux est semblable à dix jeunes filles invitées à des noces … » Frères et sœurs, cette comparaison très positive avec des noces prouve bien que Jésus n’a pas imaginé cette parabole pour nous inquiéter ; il nous invite à nous transporter déjà au terme du voyage, quand le Royaume sera accompli et il nous dit : « Ce sera comme un soir de noce » . D’entrée de jeu, on peut donc déjà déduire que même la dernière parole « Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l’heure » ne doit pas nous faire peur, ce n’est jamais le but de Jésus. À nous de déchiffrer ce qu’elle veut dire. Ici nous sommes devant une parabole, c’est-à-dire que c’est la leçon finale qui compte.  

Continuer la lecture de Homélie du 12 novembre 2017

Homélie – Transfiguration – 06/08/2017 – Père Stanislas Mendy

Nous sommes en face d’un des plus beaux textes de l’Evangile ! Une merveille ! Tant dans la forme que dans le fond. Un texte que l’on peut analyser, commenter, prier sous plusieurs angles.- sous l’angle de la prière. Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean… sur la montagne, pour prier (ce texte est lu tous les ans au deuxième dimanche de Carême, comme chemin de prière).

– sous l’angle de la lumière. La transfiguration est une expérience lumineuse. « Que la lumière soit » ! » Le Christ est la lumière né de la lumière » ! Des vêtements blancs comme la lumière….

– sous l’angle du lien entre l’Ancien Testament et le Nouveau Testament… on parle de Moïse, d’Elie… de montagne, de tente, de nuée…

– sous l’angle de la foi comme étant la capacité à « voir » ce qui donne lieu  à la transfiguration, à la métamorphose. Souvenons-nous de la guérison de l’aveugle…rabouni, que je voie… Voir, c’est croire

– sous l’angle de la foi comme étant ce qu’on entend, « fides ex auditu »… Ecoutez-le, c’est à dire croyez-en lui.

– sous l’angle de la préfiguration (anticipation) de la résurrection, de la lumière pascale.

– sous l’angle de la Révélation. Le Christ est révélé, c’est Dieu lui-même! Une Théophanie!

Pour lire l’intégralité de l’homélie, cliquez ici