évangile du 24 novembre et méditation du père gabriel

Evangile de Jésus Christ selon Saint Luc (21, 5-11)

En ce temps-là, comme certains parlaient du Temple, des belles pierres et des ex-voto qui le décoraient, Jésus leur déclara : « Ce que vous contemplez, des jours viendront où il n’en restera pas pierre sur pierre : tout sera détruit. » Ils lui demandèrent : « Maître, quand cela arrivera-t-il ? Et quel sera le signe que cela est sur le point d’arriver ? » Jésus répondit : « Prenez garde de ne pas vous laisser égarer, car beaucoup viendront sous mon nom, et diront : “C’est moi”, ou encore : “Le moment est tout proche.” Ne marchez pas derrière eux ! Quand vous entendrez parler de guerres et de désordres, ne soyez pas terrifiés : il faut que cela arrive d’abord, mais ce ne sera pas aussitôt la fin. »
Alors Jésus ajouta : « On se dressera nation contre nation, royaume contre royaume. Il y aura de grands tremblements de terre et, en divers lieux, des famines et des épidémies ; des phénomènes effrayants surviendront, et de grands signes venus du ciel. »

Une réflexion sur « évangile du 24 novembre et méditation du père gabriel »

  1. Martyr, être imprégné de Dieu continuellement….jusqu’à l’abandon de soi-même…oui le monde est trop changeant, déroutant, plein de misère et les extrêmes. Il n’y a que Dieu qui inlassablement nous attend et nous donne de simples consignes, rester éveillé et prier. Pourquoi cherchons nous les problèmes…
    L’Amour est union avec Amour de chacun de nous. Merci Père Gabriel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.