évangile du 27 novembre et méditation du père gabriel

Evangile de Jésus Christ selon Saint Luc (21, 29-33)

En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples cette parabole : « Voyez le figuier et tous les autres arbres. Regardez-les : dès qu’ils bourgeonnent, vous savez que l’été est tout proche. De même, vous aussi, lorsque vous verrez arriver cela, sachez que le royaume de Dieu est proche. Amen, je vous le dis : cette génération ne passera pas sans que tout cela n’arrive. Le ciel et la terre passeront, mes paroles ne passeront pas. »

Une réflexion sur « évangile du 27 novembre et méditation du père gabriel »

  1. La beauté de la création que Dieu nous a donné, et qui touche terre, mers et cieux, l’être humain l’a maltraité. De génération en génération avec n/confort, n/égoïsme n/excellons de plus en plus
    Humilité, simplicité que n/foi laisse à n/cœur entrevoir ce ciel nouveau. Merci Père Gabriel

Répondre à Brigitte Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *