Tous les articles par Christophe Jeunesse

A partir des lecture du 22 juillet 2018

De retour de leur mission les douze reviennent vers Jésus et lui racontent ce qu’ils ont fait : voici venu le temps du repos, de la mise à l’écart, de la relecture de l’action menée. De fait, cela ne dure pas très longtemps, car les personnes rencontrées par les apôtres ont soif de cette Bonne Nouvelle qui leur a été annoncée. Alors nous est exposée la mission du Bon Pasteur, du vrai berger qui rassemble et conduit son troupeau avec justice et amour. Nous aussi nous sommes invités à comprendre ce que chante le psaume 22 : «  le Seigneur est mon berger… sur des près d’herbe fraîche, il me fait reposer. »

Ainsi, mise à l’écart, repos et annonce de la Bonne nouvelle vont de pair. Nous ne sommes pas des activistes perdus dans le militantisme forcené. Se reposer fait aussi partie de la bonne manière de vivre son existence humaine. Car c’est à cette seule condition que la mission pourra être vécue sereinement et que la paix pourra atteindre celles et ceux qui sont loin et qui risquent d’être perdus (2e lect.), les païens et les juifs dont Jésus ne veut plus faire qu’un seul Homme nouveau. Paul glisse dans son texte le mot « réconcilier » car c’est l’œuvre pastorale majeure du Christ. En sa personne il a tué la haine.

MERCI STEPHANIE !

Il y a un peu plus de quatre ans, Stéphanie LERY est arrivée dans notre Communauté de paroisses comme coopératrice pastorale en charge des enfants et des jeunes. A partir de la prochaine rentrée pastorale, elle est appelée par le diocèse de Strasbourg à un changement de mission, toujours au service du Christ, dans le diocèse de Strasbourg. Voilà pourquoi, je viens exprimer à Stéphanie ma gratitude personnelle et celle de l’ensemble des fidèles de la communauté de paroisses pour son grand dévouement ,pour sa générosité sans mesure et son courage au travail malgré une santé délicate.
Merci Stéphanie et bonne continuation! «  Le Seigneur est le bon berger ».
Nous continuons à prier pour ta santé.
Père Stanislas Dominique MENDY, curé

Messe d’action de grâces pour le premier pardon

La messe d’action de grâces des enfants du premier pardon de la communauté des Boucles de la Souffel a eu lieu en l’église de Reichstett le dimanche 24 juin 2018. Animée par la chorale Melody Gospel, elle a permis notamment aux enfants de vivre une démarche symbolique de rappel de la remise de leurs péchés au Seigneur Jésus et d’accueil de son pardon par le lavement des mains. En fin de célébration l’abbé Stanislas Mendy a remercié toutes les mamans catéchistes ainsi que Stéphanie Léry, la coopératrice en pastorale, et lancé un appel à renouveler l’effectif pour l’an prochain, en faisant notamment un appel du pied aux hommes disponibles.