Archives de catégorie : Actualités

MESSE du 18 octobre – 2ème scrutin des catéchumènes

Deuxième scrutin avant baptême

En ce beau dimanche ensoleillé 18 octobre a été célébré en l’église de Souffelweyersheim le deuxième scrutin précédant le baptême de nos catéchumènes le jour de la Toussaint. Un rite toujours aussi prenant, à commencer par la lecture d’un évangile spécifique à la grâce de ce scrutin, en l’occurrence celui de la guérison de l’aveugle-né en Jean 9,1-41, dont voici les versets 35 à 37 : « Jésus apprit qu’ils l’avaient jeté dehors. Le rencontrant, il lui dit « Crois-tu au Fils de l’Homme ?’ Il répondit : ‘Et qui est-il, Seigneur, pour que je croie en lui ?’ Jésus lui dit ‘Tu le vois, c’est lui qui te parle.’ Alors il déclara: ‘je crois, Seigneur’, et il se prosterna devant lui. » Ce texte fort fut commenté avec profondeur par l’abbé Gabriel-Marie Tchonang dans une homélie à (ré)écouter ci-dessous. Toujours impressionnante, la prière pour les catéchumènes à genoux sur les marches du choeur, avec la main de leur parrain sur l’épaule, et la bénédiction de chacun avec imposition des mains par le célébrant a été suivie d’une prière universelle adaptée au thème du jour. En résumé, cette démarche est très édifiante pour les baptisés eux-mêmes qui y trouvent matière à ressourcer leur foi aux fondements de l’Evangile. Le troisième et dernier scrutin sera célébré dimanche 25 octobre en l’église de Reichstett. En fin de célébration notre curé a annoncé la célébration de la confirmation samedi 31 octobre à l’église de Reichstett en demandant pour des raisons de place aux fidèles de reporter leur participation à la messe dominicale du dimanche, qui connaîtra en l’occurrence le baptême de nos catéchumènes. Une occasion merveilleuse de les entourer nombreux de notre prière et de notre joie de les accueillir dans la communauté de l’Eglise.

messe du 27 septembre – fête patronale Saint michel et 1er scrutin des catéchumènes

La fête patronale de la Saint Michel à Reichstett a été marquée cette année par un autre événement qui a pris place lors de la messe du dimanche matin animée par la chorale inter-paroissiale Sainte-Cécile : le premier scrutin de nos catéchumènes, étape vers la réception du baptême le dimanche de la Toussaint 1er novembre. L’Eglise offre en effet aux catéchumènes trois rites pénitentiels que l’on appelle les scrutins. Ce terme indique le travail de discernement entre la lumière et les ténèbres sous le regard et avec l’aide de Dieu. Les évangiles prévus pour la célébration des scrutins sont ceux de l’année A : ceux de la Samaritaine, de l’aveugle-né et de la résurrection de Lazare. Ce premier scrutin, un rite que nos paroisses n’ont jamais vécu, était saisissant et plein d’enseignements, avec de surcroît la splendide homélie du père Gabriel sur l’évangile de la rencontre de Jésus avec la Samaritaine au puits de Jacob (à écouter ci-dessous). Saisissantes aussi la prière pour les catéchumènes avec les mains de leurs accompagnants sur l’épaule et l’imposition des mains sur chacun par le célébrant. N’étaient présents qu’Eric, Nadia et Amélie, le scrutin de Solène ayant été reporté au dimanche 4 octobre à l’église de Reichstett. Que ceux qui ont manqué le scrutin de dimanche n’hésitent pas à participer à ce rite prenant et rarissime !

Sinon, la messe de la fête patronale a été animée avec brio par la chorale Sainte-Cécile, le chef de chœur Isabelle nous gratifiant même depuis la tribune d’un splendide Ave Maria chanté en solo.

La très belle homélie du Père Gabriel sur l’évangile de la samaritaine (évangile relatif au 1er scrutin) :

messe de rentrée à l’église saint georges et homélie du père gabriel

La messe de rentrée de la préparation aux sacrements de la communauté de paroisses des Boucles de la Souffel, présidée par notre curé l’abbé Gabriel-Marie Tchonang, a été animée en l’église Saint-Georges par la chorale des Séraphins. Elle s’est clôturée par la bénédiction des cartables qui signifie la bénédiction de Dieu accordée à ceux qui mettent leur confiance en Lui. Comme le chantaient les Séraphins dans leur méditation entre les deux premières lectures : « Oui, prends tout, Seigneur, entre tes mains j’abandonne tout avec bonheur. »

Homélie du Père Gabriel

Profession de foi le 13/09 à souffelweyersheim

Les jeunes de la communauté de paroisses ont proclamé leur foi devant leurs familles et l’ensemble de la communauté. Tous étaient venus les encourager dans cette démarche, à la fois profonde et courageuse. Un grand merci à Luke, leur catéchiste pour les avoir préparé à ce moment et un grand merci à eux pour leur témoignage.

La messe a été animée par la chorale Vase d’Argile et de celle des Séraphins. Leurs chants ont participé à ce que l’ambiance soit à la fois joyeuse et recueillie tout au long de la célébration.

Homélie du Père Gabriel :

évangile du dimanche 6 septembre et homélie du père gabriel (incomplète)

Évangile de Jésus Christ selon Saint Matthieu (18, 15-20)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Si ton frère a commis un péché contre toi, va lui faire des reproches seul à seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère. S’il ne t’écoute pas, prends en plus avec toi une ou deux personnes afin que toute l’affaire soit réglée sur la parole de deux ou trois témoins. S’il refuse de les écouter, dis-le à l’assemblée de l’Église ; s’il refuse encore d’écouter l’Église, considère-le comme un païen et un publicain. Amen, je vous le dis : tout ce que vous aurez lié sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous aurez délié sur la terre sera délié dans le ciel.
Et pareillement, amen, je vous le dis, si deux d’entre vous sur la terre se mettent d’accord pour demander quoi que ce soit, ils l’obtiendront de mon Père qui est aux cieux. En effet, quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux. »

Messe du 29/08 animée par les Séraphins et homélie du père gabriel (30/08)

En ce dernier samedi d’août la chorale des Séraphins renforcée par quelques membres de Vases d’argile a animé la messe dominicale  du soir à l’église Saint-Georges. Une prestation unanimement appréciée pour sa qualité et l’esprit de louange et de prière qu’elle a su insuffler.

Évangile de Jésus Christ selon Saint Matthieu (16, 21-27)

En ce temps-là, Jésus commença à montrer à ses disciples qu’il lui fallait partir pour Jérusalem, souffrir beaucoup de la part des anciens, des grands prêtres et des scribes, être tué, et le troisième jour ressusciter. Pierre, le prenant à part, se mit à lui faire de vifs reproches : « Dieu t’en garde, Seigneur ! cela ne t’arrivera pas. » Mais lui, se retournant, dit à Pierre : « Passe derrière moi, Satan ! Tu es pour moi une occasion de chute : tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes. »
Alors Jésus dit à ses disciples : « Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive. Car celui qui veut sauver sa vie la perdra, mais qui perd sa vie à cause de moi la trouvera. Quel avantage, en effet, un homme aura-t‑il à gagner le monde entier, si c’est au prix de sa vie ? Et que pourra-t‑il donner en échange de sa vie ? Car le Fils de l’homme va venir avec ses anges dans la gloire de son Père ; alors il rendra à chacun selon sa conduite. »

Homélie du Père Gabriel