Archives de catégorie : Actualités

informations relatives à la reprise des offices

  • Lors du week-end de la Pentecôte, les messes de samedi et de dimanche seront assurées, tant dans l’église de Reichstett que de Souffelweyersheim.
  • Les messes prévues en semaine vont reprendre (voir l’agenda qui sera régulièrement mis à jour), mais les méditations quotidiennes diffusée sur ce site vont s’arrêter à compter de lundi 25 mai.
  • L’homélie de chaque dimanche sera enregistrée et diffusée sur le site internet.
  • La radio paroissiale va continuer autant que possible ; à ce propos, tous les enregistrements/podcasts des émissions radio sont régulièrement déposés sur le site et consultables sous l’onglet Radio.

principales directives diocésaines pour assister EN TOUTE SÉCURITÉ aux offices , pour soi et pour les autres

Merci de toujours venir à l’église avec votre masque et de le conserver pendant l’office et jusqu’à la sortie. Vous le baisserez évidemment au moment de la communion.

L’entrée se fait par la grande porte centrale et la désinfection des mains est obligatoire.

Nous avons condamné un banc sur deux et limité à 3 personnes par banc afin de respecter une distance de sécurité de 2m.

Les personnes qui vivent sous un même toit peuvent se mettre côte à côte.

La procession de communion se fera dans l’allée centrale sur une seule ligne, en respectant strictement la distance de 2m matérialisée au sol ; nous commencerons par les bancs du fond, banc par banc, et retour par les côtés.

Il n’y aura pas d’échange de geste de paix, et après l’Agneau de Dieu, le prêtre annoncera collectivement « le Corps du Christ » et l’assemblée répondra « Amen ». La communion sera déposée par le Prêtre dans vos mains sans que le Prêtre ou vous-même prononciez une parole.

Il n’y aura pas de quête pendant l’office, vous pourrez déposer votre offrande dans les paniers à la sortie.

La sortie s’effectuera obligatoirement par les portes latérales, en respectant strictement la distanciation de 2m.

A Reichstett, les occupants des bancs de la seconde partie de l’église sortent par la grande porte centrale qu’ils rejoignent par les allées latérales (suivant le fléchage au sol).

Première messe après le déconfinement le dimanche 24 mai à reichstett

Il flottait une ambiance particulière lors de cette première messe depuis la mi-mars à l’église de Reichstett, sans doute un mélange de joie, d’émotion et recueillement. Une bonne cinquantaine de paroissiens étaient présents, tous portaient un masque, et étaient éloignés les uns des autres selon les consignes de distanciation physique à respecter pour ce type de rassemblement. En début de célébration, la présidente du Conseil de Fabrique, Sonia Kleiss, a d’ailleurs rappelé et précisé ces directives diocésaines, celles-ci étant à appliquer rigoureusement lors de chaque célébration à venir ; nous vous invitons d’ailleurs à en (re)prendre connaissance sur ce site.

A sa suite, le Père Gabriel l’a remerciée, ainsi que l’ensemble des membres du Conseil, pour leur investissement. Il a également remercié Elisabeth qui, quotidiennement, a fait sonner les cloches de notre église pendant toute la période du confinement ; et c’était ce fidèle carillon qui nous avait enfin invité, en ce dimanche ensoleillé, à nous rassembler pour de bon !

Après avoir exprimé sa joie de nous retrouver après deux longs mois, le Père Gabriel a évoqué, dans son homélie, ce temps si particulier qui avait brutalement fait irruption dans nos vie, temps de souffrance, temps de grâce aussi, temps qui nous nous amenait à nous interroger sur la destinée humaine, sur le sens de la vie. Mettant en avant que cette période était propice à un regain de conscience, il a évoqué l’évangile du jour ; celui-ci nous révèle précisément que la mission de Jésus Christ est bien de donner un véritable sens à notre vie : participer à la gloire de Dieu dans le but de la vie éternelle. Et c’est en étant en intimité, en communion avec Dieu, qu’il nous a encouragé à nous engager dans le recommencement à venir, avec plus de foi, plus d’amour, et plus d’espérance.

En fin de célébration, le Père Gabriel a fait état de quelques informations pratiques en lien avec la reprise des offices et fait appel à notre générosité lors de cette quête, mais également lors des prochaines ; en effet, cette période est très défavorable aux finances de l’Eglise en général, mais également à celles de notre diocèse et de notre paroisse.

Et comme le Père Gabriel ne pouvait plus nous saluer comme c’était d’usage à la sortie de la messe, il nous a dit nous embrasser fort et exprimé le souhait de nous revoir bientôt !

évangile du dimanche 24 mai et méditation du père gabriel

Évangile de Jésus Christ selon Saint Jean (17, 1b-11a)

En ce temps-là, Jésus leva les yeux au ciel et dit : « Père, l’heure est venue. Glorifie ton Fils afin que le Fils te glorifie. Ainsi, comme tu lui as donné pouvoir sur tout être de chair, il donnera la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ.
Moi, je t’ai glorifié sur la terre en accomplissant l’œuvre que tu m’avais donnée à faire. Et maintenant, glorifie-moi auprès de toi, Père, de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde existe. J’ai manifesté ton nom aux hommes que tu as pris dans le monde pour me les donner. Ils étaient à toi, tu me les as donnés, et ils ont gardé ta parole. Maintenant, ils ont reconnu que tout ce que tu m’as donné vient de toi, car je leur ai donné les paroles que tu m’avais données : ils les ont reçues, ils ont vraiment reconnu que je suis sorti de toi, et ils ont cru que tu m’as envoyé.
Moi, je prie pour eux ; ce n’est pas pour le monde que je prie, mais pour ceux que tu m’as donnés, car ils sont à toi. Tout ce qui est à moi est à toi, et ce qui est à toi est à moi ; et je suis glorifié en eux. Désormais, je ne suis plus dans le monde ; eux, ils sont dans le monde, et moi, je viens vers toi. »

Reprise ce week-end des célébrations dans nos églises!

Le décret autorisant la reprise des cultes a enfin été signé ! Les mesures de sécurité sanitaires ont été mises en œuvre dans nos églises de Reichstett et Souffelweyersheim ; celles-ci sont donc prêtes à vous accueillir.

Dès lors, une messe se tiendra ce samedi 23 mai à 18h30 à Souffelweyersheim et ce dimanche 24 mai à 10h00 à Reichstett.

Le week-end prochain, celui de la Pentecôte, la messe se déroulera samedi et dimanche, tant à Reichstett qu’à Souffelweyersheim ; le Père René viendra en effet épauler le Père Gabriel.

Environ 75 places sont disponibles à l’église de Souffelweyersheim et 79 places à l’église de Reichstett.

Chacun devra amener son masque, celui-ci est obligatoire. Du gel hydroalcoolique sera disponible à l’entrée

évangile du samedi 23 mai et méditation du père gabriel

Évangile de Jésus Christ selon Saint Jean (16, 23b-28)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Amen, amen, je vous le dis : ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera. Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom ; demandez, et vous recevrez : ainsi votre joie sera parfaite.
En disant cela, je vous ai parlé en images. L’heure vient où je vous parlerai sans images, et vous annoncerai ouvertement ce qui concerne le Père. Ce jour-là, vous demanderez en mon nom ; or, je ne vous dis pas que moi, je prierai le Père pour vous, car le Père lui-même vous aime, parce que vous m’avez aimé et vous avez cru que c’est de Dieu que je suis sorti. Je suis sorti du Père, et je suis venu dans le monde ; maintenant, je quitte le monde, et je pars vers le Père. »

Respect and praying on nature background

évangile du vendredi 22 mai et méditation du père gabriel

Évangile de Jésus Christ selon Saint Jean (16, 20-23a)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Amen, amen, je vous le dis : vous allez pleurer et vous lamenter, tandis que le monde se réjouira ; vous serez dans la peine, mais votre peine se changera en joie. La femme qui enfante est dans la peine parce que son heure est arrivée. Mais, quand l’enfant est né, elle ne se souvient plus de sa souffrance, tout heureuse qu’un être humain soit venu au monde. Vous aussi, maintenant, vous êtes dans la peine, mais je vous reverrai, et votre cœur se réjouira ; et votre joie, personne ne vous l’enlèvera. En ce jour-là, vous ne me poserez plus de questions. »

évangile du jeudi de l’ASCENSION DU SEIGNEUR – 21 mai – et méditation du père gabriel

Evangile de Jésus Christ selon Saint Matthieu (28, 16-20)

En ce temps-là, les onze disciples s’en allèrent en Galilée, à la montagne où Jésus leur avait ordonné de se rendre. Quand ils le virent, ils se prosternèrent, mais certains eurent des doutes. Jésus s’approcha d’eux et leur adressa ces paroles : « Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre. Allez ! De toutes les nations faites des disciples : baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. »