Archives de catégorie : Actualités

Célébration oecuménique

La semaine de prière pour l’unité des chrétiens s’est incarnée pour les communautés catholique et protestante de Reichstett et Souffelweyersheim ce dimanche 21 janvier en l’église Saint-Michel de Reichstett par une célébration commune qui a repris, comme cela se passe depuis quelques années déjà, le canevas élaboré par des chrétiens d’un pays en charge de la préparer pour tous les continents. Cette année les chrétiens des Caraïbes ont mis l’accent sur la libération de tous les esclavages à laquelle nous invite le Seigneur ressuscité. Après l’accueil par le curé, l’abbé Stanislas Mendy, et les interventions de fidèles des deux confessions autour du thème des esclavages modernes matérialisés par une  chaîne tissée au fil de la démarche pénitentielle, c’est le pasteur Eloi Lobstein qui a prononcé l’homélie en prenant appui sur la première lecture, un chant d’action de grâces tiré du livre de l’Exode (Ex 15,1-21) pour la sortie d’Egypte, oeuvre de la « main puissante » de Dieu. En le rapportant aux situations inextricables dans lesquelles nous sommes parfois engoncés, « il s’émerveillait de ce que parfois quelque chose d’inattendu, un vent nouveau, s’engouffre dans nos blessures. (…) Dieu est Celui qui ouvre un tel passage. C’est cette sortie d’Egypte que nous célébrons ce matin. Le cantique de l’Exode exalte la souveraineté et la pussance de Dieu, Celui qui délivre, qui ouvre un passage là où toute situation semblait bloquée. » Et de pointer le verset 7, coeur de ce passage, qui célèbre « Ta main droite, Seigneur, éclatante de puissance ». Et de confirmer que « Dieu n’est pas une idée abstraite, c’est une personne qui vient à notre rencontre dans notre vie. » Les chrétiens des Caraïbes, dont les pères ont connu l’esclavage, « veulent nous rendre attentifs aux chaînes qui nous entravent. (…) Quelle est cette Egypte en nous ? » Et de montrer que « l’Exode nous interpelle sur tout ce qui peut ouvrir un passage pour faire de nous un peuple uni (…) unpeuple prêt à s’engager sur la route de la fraternité et de l’amour. »  La prière universelle fut ensuite l’occasion de poser le signe symbolique de la rupture de la chaîne de nos esclavages.  Et l’envoi permit au pasteur d’inviter à la prochaine échéance oecuménique officielle, la soirée de prière des femmes du 2 mars.

Concert de Melody Gospel

La chorale Melody Gospel a donné le samedi 20 janvier en l’église Saint-Georges de Souffelweyersheim un concert mémorable. Son dynamique chef de choeur Fanuel Apetcho impulse à cet ensemble de grande qualité une foi et une joie communicatives ainsi qu’on pourra s’en rendre compte sur les vidéos suivantes : – – Amazing grace : https://youtu.be/lonmRMSrV7o
– Thank you, Lord : https://youtu.be/mVNS3SgC6pU
– final : https://youtu.be/-DG-_msBcX8 . Les dons récoltés à cette occasion iront à une école sénégalaise que soutient ce groupe de soignants (infirmiers,…) de Brumath .

Les chanteurs à l’Etoile sont passés samedi 6 janvier dans les villages…

Les chanteurs à l’étoile sont nos enfants (de jeunes missionnaires) qui sont allés annoncer la Bonne Nouvelle en chantant de porte en porte le samedi 6 janvier.  Ces petits chanteurs à l’Etoile ont parcourus les rues de nos deux villages en demandant à Dieu de bénir les maisons pour l’année nouvelle. Il leur a été donné de l’argent et des bonbons. L’agent sera reversé à deux orphelinats en Inde.

Messe de Noël des familles – crèche vivante alsacienne

En ce 24 décembre, c’est devant près de 600 fidèles rassemblés pour la messe de Noël des familles que le Père Stanislas a introduit la célébration en donnant le ton : « Nous voulons être dans la joie et l’allégresse, et nous le sommes ! ». S’en suivait la crèche vivante alsacienne coordonnée par Valérie et Aline. On y retrouvait les personnages traditionnels tels le Christkindel (Lelia Sehr), le Hans Trapp (Glenn Kandem), et bien sûr Marie (Marie Lentz), Joseph (Louis Perresse)… sans oublier le petit Jésus (Simon Cosmai). Ils étaient accompagnés par une petite troupe de santons alsaciens qui évoluait dans un décor typique de notre région. L’histoire, quant à elle, nous invitait à nous questionner sur l’accueil que nous faisons à Jésus quand il frappe à notre porte, mais elle témoignait aussi de son amour inconditionnel, même à ceux qui l’ont rejeté. Au-delà du folklore et de la tradition, il s’agissait bien là du message de Noël, message sur lequel le Père Stanislas est bien sûr revenu tout au long de la célébration, et principalement dans son homélie. Celle-ci, très dynamique et illustrée, a mis en avant Noël comme l’évènement de la lumière. Il nous a invités à suivre la lumière de Jésus comme les mages ont suivi celle de l’étoile il y a plus de 2000 ans. Invitée à rejoindre le prêtre, une enfant a bien trouvé les mots clé de Noël, dont cette étoile qui peut donner sens et direction à nos vies, et ce en accueillant Jésus dans nos cœurs et dans nos maisons.  Jésus nous montre et éclaire ainsi le chemin de la solidarité, de la justice et de l’amour.

Pour finir, le Père Stanislas a ouvert deux cadeaux dont les contenus symbolisaient la fête de Noël ; mais précise-t-il, c’est Dieu qui ne cesse de nous faire des cadeaux ! En conclusion, Aline F. donnait le mot d’envoi : «  Continuons à être des porteurs d’amour, de paix et de joie ! ». La célébration s’est terminée, comme il se doit, avec des chants de Noël. Ce fût une belle et chaleureuse célébration !

Goûter de Noël – 20/12 au foyer St Georges