Messe dominicale du 6 mai animée par la chorale Bandeku.

La messe du 6 mai a été marqué par l’évangile de Jean (15, 9-17). Dans son homélie, le  Père Stanislas a insisté sur le fait que le Dieu des chrétiens se distinguait essentiellement de celui des autres religions car il était avant tout un Dieu d’amour, un Dieu grâce auquel il nous était possible de vivre cet amour entre nous, en couple, en famille, au travail.  L’enjeu est de taille quand Jésus nous dit, dans l’évangile de Jean, que seul cet amour peut nous mettre dans une « joie parfaite » ! Cet amour, le père Stanislas, nous invite aussi à le vivre dans l’universalité, dans l’ouverture à toutes les cultures. L’assemblée a pu le faire avec bonheur grâce à l’animation très joyeuse et colorée du groupe de gospel Bandeku qui était venu animer cette messe. La joie des paroissiens était bien palpable à la fin de la célébration ! 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *