Célébration oecuménique

P1180416 (800x600)

P1180416 (800x600)
Image 1 parmi 25

L’annuelle et fraternelle célébration de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens commune aux communautés catholique et protestante de Reichstett et Souffelweyersheim s’est tenue le dimanche 20 janvier 2019 à l’ église luthérienne Saint-Luc de Souffel. Préparée par les chrétiens indonésiens autour du thème de la justice, elle fut introduite par l’abbé Gabriel-Marie Tchonang et le pasteur Eloi Lobstein (dont l’abbé Gabriel-Marie devait annoncer avec tristesse le prochain départ). Lectures et prières se sont alternées jusqu’à l’homélie prononcée avec une pointe d’humour sur la question de sa longueur par l’abbé Gabriel-Marie qui a insisté sur le fait que la justice divine n’est pas seulement distributive mais le fait des âmes totalement ajustées à la volonté divine et donc objet du combat spirituel. C’est pour nous soutenir les uns les autres dans ce combat que furent distribués aux membres de l’assemblée deux petits cartons pour y reporter une résolution personnelle en faveur de la justice : l’un des cartons fut déposé dans une corbeille pour être tiré au hasard à la fin de la célébration afin que chacun(e) porte dans la prière une autre personne. Petit cadeau aux catholiques : Beau, un jeune Américain séjournant en France, a chanté l’Ave Maria. Le pasteur remarquait quant à lui que le cadeau catholique aux protestants fut la longue citation du pasteur Martin Luther King glissée dans son homélie par l’abbé Gabriel-Marie. Après deux chants plus précisément à caractère oecuménique, « Quand je prie » et « C’est la main de Dieu » (vidéos en annexe) la célébration s’est prolongée par le verre de l’amitié, non sans que le pasteur ait invité à l’échéance oecuménique suivante : la soirée de prière des femmes (à laquelle les hommes sont pleinement conviés) du vendredi 1er mars à 20h en cette même église Saint-Luc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *