Tous les articles par Christophe Jeunesse

HOMELIE DE L’EPIPHANIE 6 et 7 janvier 2018

Frères et sœurs,

Les fêtes de Noël ont leur achèvement qui donne au mystère de l’Incarnation la nouvelle perspective d’universalité du salut, sa signification la plus consolante d’espoir infini.

Elle est venue la Lumière. Aussi ténue soit-elle, elle vient éclairer la vie des hommes. « Lève les yeux alentour et regarde« . C’est ainsi que le prophète Isaïe s’adresse à ses concitoyens comme pour les remettre en confiance et leur promettre un avenir: « tu verras tu seras radieuse, ton cœur frémira et se dilatera« . Que des verbes en mode de futur. Ce rêve éveillé trouvera sa réalisation en Jésus. Et les mages, ces étrangers venus d’Orient, en sont les annonciateurs. Ils viennent déposer aux pieds de l’enfant, l’or que l’on décerne au roi, l’encens que l’on fait monter vers Dieu et la myrrhe réservée au prophète.

Continuer la lecture de HOMELIE DE L’EPIPHANIE 6 et 7 janvier 2018

Les chanteurs à l’Etoile sont passés samedi 6 janvier dans les villages…

Les chanteurs à l’étoile sont nos enfants (de jeunes missionnaires) qui sont allés annoncer la Bonne Nouvelle en chantant de porte en porte le samedi 6 janvier.  Ces petits chanteurs à l’Etoile ont parcourus les rues de nos deux villages en demandant à Dieu de bénir les maisons pour l’année nouvelle. Il leur a été donné de l’argent et des bonbons. L’agent sera reversé à deux orphelinats en Inde.

Messe de Noël des familles – crèche vivante alsacienne

En ce 24 décembre, c’est devant près de 600 fidèles rassemblés pour la messe de Noël des familles que le Père Stanislas a introduit la célébration en donnant le ton : « Nous voulons être dans la joie et l’allégresse, et nous le sommes ! ». S’en suivait la crèche vivante alsacienne coordonnée par Valérie et Aline. On y retrouvait les personnages traditionnels tels le Christkindel (Lelia Sehr), le Hans Trapp (Glenn Kandem), et bien sûr Marie (Marie Lentz), Joseph (Louis Perresse)… sans oublier le petit Jésus (Simon Cosmai). Ils étaient accompagnés par une petite troupe de santons alsaciens qui évoluait dans un décor typique de notre région. L’histoire, quant à elle, nous invitait à nous questionner sur l’accueil que nous faisons à Jésus quand il frappe à notre porte, mais elle témoignait aussi de son amour inconditionnel, même à ceux qui l’ont rejeté. Au-delà du folklore et de la tradition, il s’agissait bien là du message de Noël, message sur lequel le Père Stanislas est bien sûr revenu tout au long de la célébration, et principalement dans son homélie. Celle-ci, très dynamique et illustrée, a mis en avant Noël comme l’évènement de la lumière. Il nous a invités à suivre la lumière de Jésus comme les mages ont suivi celle de l’étoile il y a plus de 2000 ans. Invitée à rejoindre le prêtre, une enfant a bien trouvé les mots clé de Noël, dont cette étoile qui peut donner sens et direction à nos vies, et ce en accueillant Jésus dans nos cœurs et dans nos maisons.  Jésus nous montre et éclaire ainsi le chemin de la solidarité, de la justice et de l’amour.

Pour finir, le Père Stanislas a ouvert deux cadeaux dont les contenus symbolisaient la fête de Noël ; mais précise-t-il, c’est Dieu qui ne cesse de nous faire des cadeaux ! En conclusion, Aline F. donnait le mot d’envoi : «  Continuons à être des porteurs d’amour, de paix et de joie ! ». La célébration s’est terminée, comme il se doit, avec des chants de Noël. Ce fût une belle et chaleureuse célébration !