Messe du 5ème dimanche de Carême – 18 mars à Reichstett

Dans la montée vers Pâques, la messe du 18 mars à Reichstett a été marquée du sceau de la solidarité. Le Père Stanislas a ainsi appelé au partage, à l’offrande, et particulièrement au profit de ceux qui n’ont rien, de ceux qui ont faim. Damien, du CCFD Terre solidaire, a expliqué aux fidèles que la faim dans le monde n’était pas une fatalité, et qu’en aidant l’organisation qu’il représentait, nous pouvions tous agir contre ce fléau. En effet, si de plus en plus de personnes mangent à leur faim dans le monde, c’est dû en grande partie à tous ceux qui se mobilisent pour améliorer, au quotidien, leurs conditions de vies. Les moyens qui permettent au CCFD d’agir viennent à 90% de particuliers. Si vous souhaitez en faire partie, rien de plus simple : https://soutenir.ccfd-terresolidaire.org/b/mon-don

La strophe 3 du chant d’offertoire, fort bien chanté par la chorale des Hartzengele, disait en substance : « Et vous, riches ou pauvres, savez donner à ceux qui demandent d’être le plus aimés ? Pour ceux qui rêvent de bleu, donnez-leur un peu de ciel au fond des yeux. Et à ceux qui rêvent de fleurs, ouvrez, ouvrez votre cœur… ».

Chacun peut ainsi donner à sa mesure, selon ce qu’il possède, comme un petit enfant met sa pièce au fond du panier de la quête !

A la fin de la messe, une vente de pâtisseries permettait de contribuer à un voyage de la chorale des Hartzengele dans le Jura, ainsi que pour aller rendre une visite à la paroisse du Père Albert. Pour en savoir plus sur cette opération et pour contribuer au voyage dans le Jura via l’achat de délicieux fromages, cliquez ici.

Enfin, le Père Stanislas appelait toutes les bonnes volontés à participer au nettoyage de l’église le 26 mars à 14h00.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *